enfants

Comment protéger les enfants en détresse ?

Etre en devenir et en pleine construction, l’enfant ne peut grandir seul et a constamment besoin des adultes et notamment ses parents pour comprendre le monde qui l’entoure et y trouver sa place. Malheureusement, les conditions pour que l’enfant puisse grandir normalement, s’épanouir au sein de sa famille et de la société ne sont pas toujours réunis. Il arrive parfois que l’enfant perde ses parents ou qu’ils ne soient pas aptes à prendre en main l’éducation de leur enfant. C’est souvent dans ces cas que ce dernier se retrouve dans la difficulté. Incapable de se remettre de sa séparation d’avec l’un ou les 2 parents, il connaît différents troubles psychologiques et nécessite alors une aide extérieure pour s’en sortir. Que ce soit dans ce premier cas ou dans celui d’un enfant maltraité ou abandonné, on ne peut ignorer la situation d’un enfant en détresse, chacun de nous a l’obligation de lui venir en aide.

Protection de l’enfance : nos responsabilités

Quand on est témoin de la souffrance ou de la maltraitance d’un enfant, c’est-à-dire un mineur, la loi elle-même nous dicte de le signaler aux institutions compétentes. Pour aider les enfants dans de telles situations, les autorités françaises ont mis en place un numéro de téléphone spécial que tout le monde peut appeler : le 119. Par ailleurs, on peut plus concrètement approcher une association protection enfance comme Sosve qui s’est donné pour mission de protéger les enfants, c’est une association qui travaille en France et aussi dans plusieurs pays de la planète. C’est idéalement l’organisation à privilégier pour les fratries qui se retrouvent sans leurs parents afin que ces derniers puissent rester ensemble. Les liens familiaux sont ainsi sauvegardés et tous les enfants de la fratrie peuvent jouir d’un même accompagnement et de l’affection durable que les professionnels de l’organisation tâchent de donner aux enfants qu’ils ont pris en main.

Exprimez-vous.